En création

Deal

Projet de création, duo de Jean-Baptiste André et Dimitri Jourde. Création prévue en janvier 2019.

Jean-Baptiste André et Dimitri Jourde sont tous deux passés par le Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne. Ils partagent des affinités avec la danse et ont participé à plusieurs créa- tions chorégraphiques, parfois avec les mêmes metteurs en scène. Ils ont en commun une certaine approche physique du mouvement. En 2011, ils se retrouvent à l’occasion de l’événement organisé pour les 25 ans du Centre National des Arts du Cirque et élabore ensemble un court numéro.En 2015, Jean-Baptiste reprend la partition physique du rôle de Dimitri dans le spectacle Celui qui tombe de Yoann Bourgeois. Depuis lors, ils échangent sur leur pratique et font germer l’envie d’une création en duo.

Un projet à la lisière du cirque et de la danse, une pièce qui déconstruit la figure du cirque pour reconstruire une physicalité nouvelle, proche du champ chorégraphique.Imaginer un duo dansé acrobatique, à mi-chemin des deux genres, qui se donne à voir dans une certaine neutralité, dans un corps à corps, pour la beauté du geste autant que pour l’intensité des présences. Tendre vers une écriture empreinte d’une théâtralité. Le texte Dans la solitude des champs de coton de Bernard-Marie Koltès sera une source première d’inspiration.L’intervention d’un metteur en scène viendra étayer la construction dramaturgique.

 


Au beau milieu

Projet vidéo avec le vidéaste-réalisateur Karim Zeriahen.

Pour faire état de la présence sur les années 2016 à 2019 en tant qu’artiste associé au Théâtre ONYX, concevoir une proposition vidéo (format, durée, esthétique, support, dispositif libres) en collaboration avec un réalisateur invité.
Cadre prédéfini : les images et le tournage ont lieu dans la ville de Saint-Herblain. Les personnes intervenantes dans le film sont impliquées dans les projets de la compagnie.
Intentions : Rendre compte de la présence sur le territoire de Saint-Herblain en investissant la ville. Ne plus être sur le seul mode de temps de répétitions et/ou diffusions en intérieur-extérieur, mais investir les lieux et places dans un effet miroir. Faire en sorte que ces images s’imprègnent de la ville (comme lieu de tournage) et y puisse y circuler par la suite (film diffusé dans les différentes structures locales).

Rendre compte de manière détournée des projets qui s’inventent au fil de la saison.
Inclure des images de la ville et mettre en perspective des paysages connus et reconnus, créer des contrastes avec des actions nouvelles ou inédites.

 

Associations et partenariats

L'association W est associée à deux structures :
- au Théâtre Onyx de Saint-Herblain (44) pour trois saisons :  de la saison 2016-2017 jusqu'à celle de 2018- 2019.
A l'occasion de l'association avec le Théâtre Onyx, W a développé un cycle de rencontres appelé LA FABRICATION initié par Jean-Baptiste André et Anne Quentin, ainsi que des cartes blanches : Retenir son souffle (le 14/12/2017), L’ivresse du cercle (le 17/04/2018).
- au Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France (93) pour trois années à partir de 2018.

En 2017,  "Alors que j'écoutais moi aussi la bibliothèque Kandinsky", Jean-Baptiste André a conçu le film Ce sur quoi je repose, ceux sur qui je m’appuie en complicité avec Karim Zeriahen, vidéaste, œuvre co-produite par La Criée centre d’art contemporain, Rennes dans le cadre des 40 ans du Centre Pompidou.
Événement et présentation des œuvres à La Criée à Rennes le mardi 6 février 2018.

Transmission

Jean-Baptiste donne régulièrement des masterclass ou workshop et des ateliers de pratique ponctuels.