Répertoire

Depuis la création de la compagnie, d'autres pièces ou Modules ont été créés. Ces pièces ne sont plus actuellement en tournée, mais restent les pierres de construction d'un cheminement artistique.

Depuis la création de la compagnie, d'autres pièces ou Modules ont été créés. Ces pièces ne sont plus actuellement en tournée, mais restent les pierres de construction d'un cheminement artistique.

Comme en plein jour - Création en 2006

Dans une scénographie épurée, soulignée par quelques accessoires, un personnage évolue et se découvre.
Du clown blanc pierrot à la rock-star déchue, il explore les méandres d’une pensée en mouvement, retrouvant gestes, souvenirs et émotions.
La musique donne corps à l’action et enveloppe le spectateur dans des ambiances hypnotiques. La vidéo pare l’espace de jeu de couleurs et textures troublantes pour l’oeil du public. Cette proposition questionne les facettes de l’identité en évoluant vers un dépouillement de la présence. C’est une recherche sur les états de corps qui nous dépassent, les situations qui poussent hors de soi, le désir d’aller au-delà de ses limites.
‘comme en plein jour’ est un spectacle impressionniste qui laisse apparaître plutôt qu’il ne montre.
Jean-Baptiste signe avec cette pièce une œuvre singulière, fondée sur le parti pris de l’engagement physique et d’une démarche à la croisée de plusieurs disciplines.

Spectacle dédié à Yves Veillier.


Equipe artistique
conception, interprétation : Jean-Baptiste André
images, réalisation vidéo : Karim Zeriahen
création musicale : Percevalmusic / Tony Chauvin
collaboration artistique : Michel Cerda
mise en lumière : Marc Moureaux
scénographie adaptée : Marc Moureaux et Jean-Baptiste André
costumière : Nathalie Charbaut
régie générale : Joël L’Hopitalier
régie lumière : Nicolas Marc
régie son : Vincent Lemeur
remerciements : Muriel Corbel, Eric Michel

Production : association W
Coproductions :
Le Manège de Reims Scène nationale / Les Subsistances – Lyon / Le Prato Théâtre International de Quartier – Lille / Association Tintamars – Langres / Onyx-La carrière – Saint-Herblain
Avec le soutien de :
Les Migrateurs, réseau pour les arts du cirque Alsace / Le Manège, scène nationale de Maubeuge / Entresort de Furies, Châlons-en-Champagne / Théâtre de Verre, Châteaubriant / DMDTS – aide à la création cirque / Fondation Beaumarchais / DRAC Champagne-Ardenne / Région Champagne-Ardenne / Département de la Marne / Ville de Reims

Qu’après en être revenu - Création en 2010

Trois présences à l’état brut au milieu d’un espace vide, qui sont guidées par une force d’attraction, trois équilibristes qui puisent dans leur for intérieur une capacité à résister et tenir, à aller de l’avant, à marcher ensemble et dépasser leurs propres limites physiques, géographiques, imaginaires.
Ce qui importe dans cette quête c’est la quête elle-même.
Ce qui importe c’est d’être ensemble et d’avancer d’un même pas.

Equipe
conception : Jean-Baptiste André
avec : Jean-Baptiste André, Tony Chauvin, Julia Christ, Mika Kaski
création musicale : Percevalmusic/Tony Chauvin
collaboration à la dramaturgie : Michel Cerda
régie générale et création lumière : Joël L’Hopitalier
régie lumière : Joël L’Hopitalier / Nicolas Marc
régie son : Vincent Lemeur
construction : Alain Burkarth
costumes : Valérie Faisant de Champchesnel et Laure Maheo
communication : Mélanie Maussion
remerciements à Nicolas Baumann, Bart Cocquerez, Hervé Lonchamp, Tomi Purovaara, Céline Robert,
Thomas Roquier, Kari «Snuupi» Sunnela.

production : Association W
co-productions : La brèche, Pôle national des Arts du Cirque de Basse Normandie - Cherbourg-Octeville / Le Carré Magique, Scène conventionnée de Lannion-Trégor – Pôle Régional des Arts du Cirque – Lannion / Le Grand Logis – Bruz / Le Manège de Reims, Scène nationale / Les Migrateurs associés pour les arts du cirque / Le Maillon - Théâtre de Strasbourg / Onyx - La Carrière - Saint Herblain / Le Triangle, scène conventionnée danse - Rennes / Établissement Public du Parc et de la Grande Halle de la Villette - Paris
Soutiens : Drac Champagne-Ardenne / Délégation Générale de la Création Artistique - Ministère de
la Culture / Région Champagne-Ardenne / Ville de Reims / Ville de Saint Herblain / Fondation Beaumarchais-SACD

S’enfuir - Création en 2011

Ce projet naît de la rencontre de Jean-Baptiste André et Fabrice Melquiot.
Découvrir comment se parlent un acrobate et un écrivain, quand ils parlent à la fois dans leur langue et dans la langue de l’autre.
Faire connaissance, au sein d’une forme qui se donne à voir en tentative plutôt qu’en spectacle, dans un tremblé volontaire ; nous espérions un geste spontané, urgent et délicat, pour dire qu’en chacun le fugitif est celui dont la course fragilise le monde et le vivifie.

« S’enfuir ou comment écrire en courant, danser en parlant, marcher sur les mains en lisant, courir en chantant, rire en pleurant, écrire à quatre mains un texte qui a pris les jambes à ses deux cous.
À sa naissance, chaque homme possède deux corps : le corps qui part et le corps qui reste. Toute la vie, il faudra les entendre, dans un dialogue à couteaux tirés, chercher l’espace de conciliation, le point de tension entre le dedans et le dehors, entre soi et soi-même. Il y a en chaque homme la menace constante du départ ; la fuite est une plainte sourde en lui, une arme brandie en silence. Il sait qu’ailleurs, il n’y a rien de plus qu’ici. Il sait que la peur est étrangère à sa course. C’est autre chose. C’est un corps qui a gagné sur l’autre. La victoire du partant sur celui qui reste, tronc sans jambes, au milieu du salon. »
Fabrice Melquiot

Equipe :
Conception et interprétation : Jean-Baptiste André et Fabrice Melquiot
Textes : Fabrice Melquiot
Musique (guitare) et mise en son : Nicolas Lespagnol-Rizzi
Mise en lumière et régie générale : Joël L’Hopitalier et Nicolas Marc

Production : Association W
Coproductions et soutiens : Scènes du Jura – scène conventionnée multi-sites / écritures d’aujourd’hui en territoire / Théâtre des Célestins - Lyon / Cie MPTA / Association Ci-Jointe / ORCCA, Office Régional de Création Artistique, Champagne-Ardenne

L’espace - Création en 2012

« Ecrire l’espace en source et ligne de fuite. L’espace, en tant qu’espace d’abandon et de représentation. Essayer d’y être soi et autre-soi. Ecrire dans l’espace, tandis qu’on y rencontre un corps étranger, avec lequel il faudra négocier. Ecrire pour l’espace, une forme ouverte, déprise de la narration, un puzzle poétique flottant. Assez bref pour être répété, assez précis pour être désarticulé, assez flou pour être explicite. Ecrire sous l’espace ; les mots dont il serait né. Qui diraient qu’il est né pour être partagé, né pour refuser toute délimitation. Ecrire avec l’espace, un dialogue à une seule voix. Ecrire du muscle directement, du muscle et du mouvement. Ecrire de l’équilibre. Ecrire du désir. Ecrire du lien. Ecrire le traité politique de notre réunion, le manifeste de nos présences. Dire : nous sommes là, nous étions là, nous y serons. Un auteur, un équilibriste. Un lecteur, un danseur. Muscles jumeaux. »
Jean-Baptiste André et Fabrice Melquiot

Equipe
Conception et interprétation : Jean-Baptiste André et Fabrice Melquiot
Texte : Fabrice Melquiot
Musique (guitare) et mise en son : Nicolas Lespagnol-Rizzi
Mise en lumière et régie générale : Joël L’Hopitalier

Production : Association W
Coproductions et soutiens : Association Ci-Jointe / Festival Concordan(s)e / Le Triangle - Cité de la danse, Rennes / Orcca, Office Régional de Création Artistique, Champagne-Ardenne